Comment éviter les troubles musculo-squelettiques en télétravail?

Depuis 2020, le moment où la plupart des employeurs ont dû mettre en place le télétravail de façon massive, les professionnels de la santé, notamment les chiropraticiens, remarquent une recrudescence des maux en lien avec une mauvaise posture de travail.

Maux de dos, syndromes du tunnel carpien, tendinites au coude, au poignet, à l’épaule, problèmes de cou, maux de tête, problèmes au nerf sciatique... toutes des problématiques pouvant être liées à une mauvaise ergonomie de bureau!

Afin de prévenir les réclamations à la CNESST, mais surtout pour préserver la santé de votre personnel, il importe d’assurer la santé et la sécurité de chacun, même à distance!

Comment diminuer les risques de blessures

Selon la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité (CNESST), en 2018, les troubles musculo-squelettiques représentaient 27,3 % des dossiers de lésions ouverts et acceptés. Une mauvaise ergonomie de travail peut donc mener à une lésion professionnelle.

L'impact de ces dossiers sur la cotisation à la CNESST peut s'avérer important en raison de l'indemnité de remplacement des revenus et des soins de santé nécessaires au prompt rétablissement.

À titre d'employeur, plusieurs solutions s'offrent à vous pour diminuer les risques liés à l'ergonomie de bureau.

Voici quelques options :

  • Former adéquatement ses employés aux principes de base de l'ergonomie de bureau;
  • Offrir une analyse ergonomique de poste de travail à la maison, que ce soit en format virtuel ou en présentiel;
  • Faciliter le télétravail en fournissant les bons équipements de bureau (exemples : chaise adaptée aux petites ou grandes personnes, repose-pieds, bureau adaptatif, etc.);
  • Rembourser certaines dépenses en lien avec l'aménagement d'un espace de travail ergonomique.

Pour plus d'informations à ce sujet, nous vous invitons à contacter notre équipe d’experts en santé et sécurité du travail.

-  30  -

Information

MEDIAL
1-888-722-6939
info@medial.ca

Lien vers la page de contact

Partager
Retour au blogue