7 trucs pour survivre à la pénurie de main-d’œuvre (Stratégies en SST)

C’est le sujet de l’heure pour ne pas dire de la décennie ! Pas une journée ne passe sans qu’on entende parler de la pénurie de main-d’œuvre, des défis du recrutement et d’autres idées pour attirer les nouveaux talents.

C’est évidemment un dossier très préoccupant pour nos entreprises et particulièrement pour les services des ressources humaines.

En effet, selon un récent sondage de la banque de développement du Canada, 39 % des PME ont déjà du mal à embaucher de nouveaux employés (BDC, 2018). Selon la même étude, la pénurie de main-d’œuvre ne se résorbera pas avant au moins une dizaine d’années.

Si l’on ajoute à ce contexte déjà difficile la perte d’employés suite à un accident de travail ou une maladie professionnelle, la situation peut devenir encore plus contraignante pour ne pas dire catastrophique.

L’employeur a donc tout intérêt à maximiser la gestion de ses dossiers CNESST en déployant les 7 moyens suivants :

1. Prévention des risques SST

Premièrement, réduire à la source vos risques SST est une stratégie incontournable. Il faut donc mettre en place tous les moyens pour prévenir, corriger et contrôler les risques présents dans votre milieu de travail de manière à éliminer les dangers et ainsi éviter les accidents de travail.

Pour ce faire, vous devez inspecter vos lieux de travail afin de vous conformer aux exigences de la CNESST.

Voici quelques exemples de risques prioritaires :

  • Cadenassage ;
  • Espaces clos ;
  • Travail en hauteur ;
  • Etc.

Une fois les risques identifiés, vous devez mettre en place un programme de prévention spécifique en décrivant les priorités d’exécution. Votre programme devrait comprendre des moyens de correction et de contrôle.

2. Formation accrue des employés en SST

Vous devez également agir sur les comportements de vos employés afin de limiter les causes immédiates et fondamentales des accidents. Cela est d’autant plus vrai dans le contexte actuel du monde du travail où les changements s’accélèrent.

Or, que ce soit pour de nouvelles tâches, une nouvelle machinerie, un nouveau produit ou pour toutes formations prévenant les risques dans votre milieu de travail,considérez la formation comme un investissement.

Vous avez déniché la perle rare ? Assurez-vous de la protéger en formant adéquatement celle-ci dès l’accueil et l’intégration.

3. Maintien du lien d’emploi

Qui dit rétention, dit aussi maintien du lien d’emploi. Ainsi, lorsqu’un travailleur doit s’absenter en raison d’un accident de travail vous devez mettre tous les efforts pour maintenir le lien d’emploi et faire en sorte que le travailleur revienne le plus vite possible à l’emploi (gestion proactive médico-légo-administrative) et ainsi éviter d’avoir à vivre le cauchemar de trouver un candidat de remplacement.

Donc, mettez en place une politique d’assignation temporaire et maximisez son utilisation. Par exemple, des formulaires pré-complétés en fonction des sièges de lésions peuvent être rendus disponibles dans votre organisation.

Non seulement l’assignation temporaire fait en sorte que votre employé continue à contribuer aux activités de l’entreprise, mais il est prouvé que les employés en assignation temporaire ou en travaux légers reviennent plus rapidement en emploi (CNESST, 2017).

Par ailleurs, le maintien du lien d’emploi diminue la pression sur la main-d’œuvre qui demeure en place et qui devient parfois plus à risque d’accident de travail compte tenu d’une charge de travail supplémentaire. Évidemment, on ne veut pas accroître les risques de perdre d’autres effectifs.

4. Réadaptation des travailleurs accidentés avec limitations fonctionnelles

Dans les situations où vous avez un employé qui demeure avec des limitations fonctionnelles suite à un accident, des efforts accrus d’accommodement devraient être envisagés.

En effet, une fois le processus de réadaptation terminé, son expérience et son bagage de connaissances pourraient être mis à profit dans d’autres tâches où vous avez peut-être des difficultés à recruter.

En poussant cette logique, vous pourriez même recruter des travailleurs qui sont présentement en recherche d’emploi, mais avec des limitations fonctionnelles et ainsi obtenir une subvention de la CNESST pour l’embauche d’un travailleur ayant des limitations fonctionnelles en vertu de l’article 167, al. 5 de la Loi sur les accidents de travail et maladies professionnelles.

5. Réorganiser les ressources humaines

Malgré vos efforts en prévention et en maintien du lien d’emploi, il se peut que vos ressources aient à consacrer du temps pour le suivi des lésions professionnelles. En contexte de pénurie de main-d’œuvre, impartir le volet SST permet de consacrer plus d’efforts à la dotation, au recrutement ou aux opérations.

De plus, considérant que la gestion de lésions professionnelles peut être conflictuelle, il est avantageux de consulter un expert en la matière afin de préserver de saines relations de travail avec vos employés.

6. Implanter une démarche de santé et mieux-être au travail

L’implantation du mieux-être au travail est aussi une stratégie gagnante pour connaître la satisfaction et les besoins de vos employés sur les quatre thèmes suivants : environnement de travail, habitudes de vie, conciliation travail/vie personnelle et saine pratique de gestion.

Pour ce faire, il est fondamental de :

  • Mobiliser vos ressources afin de demeurer productif et rentable ;
  • Connaître les besoins de vos employés et investir au bon endroit pour garantir le succès de tous vos projets ;
  • Mesurer vos efforts grâce à une collecte de données confidentielles ;
  • Se démarquer afin de retenir et de recruter les meilleurs talents ;

En résumé, vous devez connaître les besoins de vos employés pour investir au bon endroit et faire en sorte que vos initiatives en mieux-être aient du succès et soient un levier pour votre entreprise.

Ultimement, le mieux-être au travail est une recette qui, combinée aux efforts en santé et sécurité, fera grandir vos équipes de travail et maximisera votre productivité.

7. Implanter une culture SST

Outre la prévention des risques et la formation des employés, si votre entreprise désire maximiser la rétention et l’attraction de la main-d’œuvre, vous devez atteindre le « zéro accident ». Pour ce faire, l’implantation d’une culture en santé et sécurité doit être envisagée.

Cette démarche, plus profonde, implique une réelle prise de conscience de tous les niveaux de l’organisation sur la nécessité et la volonté de s’améliorer en SST.  

Il vous faudra donc mobiliser tous les échelons de l’entreprise afin d’établir un diagnostic clair de la situation, définir de nouveaux indicateurs de risques, élaborer un plan d’action axé sur un leadership fort de la direction et implanter des solutions durables.

À propos de MEDIAL

MEDIAL Services-Conseils-SST inc. est l’une des plus importantes entreprises québécoises privées de services-conseils dans les domaines complexes reliés à la SST et le mieux-être au travail. MEDIAL poursuit depuis plus de 25 ans la mission d’offrir aux entreprises des solutions simples, efficaces et rentables.

Leader québécoise en services-conseils SST, MEDIAL se distingue dans 5 sphères de la santé et de la sécurité au travail : gestion des dossiers de lésions et maladies professionnelles, mutuelles de prévention, tarification SST, prévention des risques et implantation de programmes de mieux-être au travail.

Les résultats de l’organisation ont permis à MEDIAL d’obtenir plusieurs marques de reconnaissance au fil des ans. En avril 2018, le mouvement québécois de la qualité certifiait l’organisation pour l’excellence de son service à la clientèle. En 2015, la Banque Nationale lui a remis le lauréat provincial des Prix PME pour la qualité de la gestion de ses ressources humaines, opérationnelles et financières.

Enfin, MEDIAL célèbre en 2019 ses 10 ans de mieux-être au travail. En effet, elle a été la première entreprise à obtenir la certification « Entreprise en Santé Élite » en 2009 délivrée par le Bureau de Normalisation du Québec (BNQ). Cette norme vise la promotion de pratiques organisationnelles favorables à la santé en milieu de travail.

MEDIAL est le partenaire idéal pour tous vos projets en SST et en mieux-être au travail.

Bibliographie

Banque de développement du Canada. (2018). Pénurie de main-d’œuvre :un problème tenace. Repéré sur https://www.bdc.ca/fr/a_propos/recherche_pme/pages/penurie-main-doeuvre.aspx le2019-02-28.

Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité dutravail. (2019). Les conditions gagnantes d’un retour au travail durable.Repéré sur https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/100/Documents/DC100-1410web.pdfle 2019-02-28.

-  30  -

Information

Richard Cyr
Vice-Président
418-682-9909

Contacter 

Richard Cyr
Retour aux actualités